medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Cancer du sein et Médecine Traditionnelle Chinoise

Auteur : GUO Zhao Qi (acupuncteur chinois exerçant à Ottawa, Canada).

Source : « Shang Hai Zhen Jiu Za Zhi- » (Revue d'acupuncture­-moxibustion de Shang Hai) 1/2004 pages 7-8.


Synopsis :

- But : recherche sur un traitement acupunctural efficace contre le cancer du sein.

- Cas traités : 33 cas dont le diagnostic est confirmé par les cancérologues. Parmi eux seuls 5 cas ne sont pas œstrogéno-dépendants alors que les autres cas le sont.

- Points principaux du traitement : (...)

- Résultats : 5 cas ont connu la liquéfaction et l'altération des tissus cancéreux suivies par une résorption progressive de la tumeur puis par la disparition de celle-ci ; 10 ont connu une diminution progressive de la tumeur ; 10 ont connu un arrêt de longue durée de la croissance de la tumeur ; 8 cas ont connu une croissance lente de la tumeur, parmi ces 8 cas 5 ne sont pas œstrogéno-dépendants.

- Conclusion : L'efficacité de l'acupuncture est certaine dans certains cas de cancer du sein œstrogéno-dépendants.


  Au Canada, le cancer du sein devient la maladie des femmes dont le taux de mortalité est le plus élevé. Depuis 1981, sa prévalence a augmenté au rythme de 1,5 % par an. C'est chez les femmes de 60 ans et plus que ce taux s'accroît le plus rapidement. Selon une étude réalisée par le Centre national de recherche cancérologique du Canada, une femme canadienne sur neuf pourrait être atteinte par ce cancer. Cette maladie entraîne non seulement d'énormes dépenses publiques mais également beaucoup de souffrance pour les patientes ainsi que pour leur famille. De 1991 au 1996, j'en ai traité 33 cas qui m'ont permis d'expérimenter un traitement acupunctural efficace que je vous présente dans cet article.


1) Donnée générales


  Les 33 cas m'ont été envoyés par des cancérologues ou des médecins traitants (occidentaux) munis de leur dossier médical.

  Selon le rapport biopsique, la majorité des cas sont œstrogéno-­dépendants, seuls 5 cas ne le sont pas. Parmi les cas œstrogéno­-dépendants, 3 présentent une micro calcification.

  Parmi les 33 cas, 7 présentent une métastase aux os, 2 une métastase au poumon, 5 une métastase lymphatique, 2 une métastase au cerveau et 3 une métastase au foie.


2) Méthode thérapeutique


  Points principaux : (...)

  Mis à part le traitement acupunctural, j'ai leur également prodigué des conseils diététiques. Je leur ai demandé de suivre un régime végétarien sans viandes, œufs, produits laitiers et produits de mer (il s'agit des « Fa Wu »). Par ailleurs, elles devaient également se priver de fritures, de cacahouète (des produits dérivés de celle-ci y compris), d'alcool, de café et de chocolat. Une alimentation biologique a été conseillée.


3) Résultats


  - 8 cas sans efficacité. Ceci est dû au fait que dans ces cas l'acupuncture ne peut que ralentir la vitesse de la croissance de la tumeur. Parmi ces 8 cas, 6 sont œstrogéno-dépendants et l'un d'entre eux est accompagné d'une micro calcification. 2 cas n'ont pas eu de rapport biopsique.

  - Dans les 25 cas restants, les examens ont été effectués après le traitement dont la durée a varié d'une patiente à l'autre. Parmi ces 25 cas, 5 ont connu une liquéfaction et une altération des tissus cancéreux suivies par une résorption progressive de la tumeur puis par la disparition de celle-ci. 10 ont connu une diminution progressive de la tumeur ; 10 encore un arrêt de la croissance de la tumeur sur une longue durée.

  - En ce qui concerne les métastases, les résultats sont rapides et nets (disparition de la tumeur) dans les 2 cas de métastase au poumon. Dans les 5 cas de métastase lymphatique, 4 ont connu une disparition rapide de la tumeur, 1 a connu une réduction lente de la tumeur.

  Parmi les 3 cas de métastase au foie, 2 n'avaient présenté que 2 à 3 nodules qui ont tous disparu après le traitement. Dans le troisième cas, les métastases étaient diffuses. Après l'altération des nodules, plusieurs cicatrices se sont formées, ce qui a entraîné une déformation du foie et a perturbé les fonctions de ce dernier. Le pronostic de ce cas est moins bon que pour les deux premiers.

  Parmi ces 7 cas de métastase aux os, seuls 3 cas ont eu de bons résultats.

  Quant aux 2 cas de métastase au cerveau, les résultats sont nuls.

  Pour de nombreux Occidentaux, changer ses habitudes alimentaires n'est pas chose facile. D'après mes observations, les résultats sont bons et rapides chez les patientes qui ont suivi de façon stricte le régime alimentaire mentionné ci-dessus alors que chez les patientes qui n'ont suivi ce régime que partiellement, les résultats sont lents.


4) Discussion


(...)

  À part le traitement acupunctural, il est important de changer ses habitudes alimentaires pour les deux raisons suivantes :

a) En Amérique, presque tous les animaux d'élevage sont nourris par des aliments enrichis en hormones de croissance d'où l'augmentation importante des facteurs de croissance de ces animaux. Selon de nombreux spécialistes, ces facteurs sont cancérigènes. Ils peuvent aussi accélérer la vitesse de croissance des tumeurs.

b) Le cancer du sein est en relation étroite avec l'hyper-ostéogénie. Or, le corps utilise le cholestérol pour fabriquer des œstrogènes. 10 % du cholestérol provient directement des produits animaux et 90 % du foie. Pour produire du cholestérol, le foie utilise de l'acide gras saturé. Par conséquent en cas de cancer du sein, il faut diminuer ou se priver des produits animaux et des aliments contenant les acides gras saturés.

  Par ailleurs, les œstrogènes sont éliminés par le foie. C'est pourquoi il faut éviter tous les produits pouvant perturber les fonctions hépatiques tels que les alcools et le café.

*

(...)

  En conclusion, l'acupuncture associée au régime alimentaire peut traiter les cancers du sein de type œstrogéno-dépendant. Le traitement exposé dans ce texte pourrait être amélioré pour devenir un traitement plus sûr et plus efficace.


(Ce texte a été présenté lors du 5ème congrès mondial d'acupuncture-moxibustion qui a eu lieu entre 12 et 15 novembre 2000 à Séoul en Corée du Sud)


Cet article a été publié dans le recueil n°25 de la collection «Acupuncture Traditionnelle Chinoise» (au prix de 20,75 euros ou 23 euros) édité par les éditions «Institut Yin-Yang». L’article ne se vend pas seul. Pour se procurer ce recueil, contacter cette maison d’éditions ([email protected]) qui n’est pas un établissement de soins. Si vous cherchez un praticien, veuillez consulter le menu «Praticiens» sur notre site.