medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Hygiène de vie : quelle quantité de boissons faut-il boire dans la journée ?

  Il n'existe évidemment pas de réponse toute faite à cette question. Il n'existe pas non plus de solution purement "mécaniste" où, quelle que soit la quantité de boisson absorbée, le surplus hydrique finira bien par être évacué !

  Dans une vision trop simpliste, la boisson va servir à épurer le corps de ses déchets (par une espèce d'effet Karcher !) et le tout sera éliminé par les urines. Donc, plus on boit et plus on élimine les impuretés de l'organisme.

  Dans la réalité, il faut de l'énergie pour réchauffer cette boisson jusqu'à la température du corps, de l'énergie pour la faire circuler, de l'énergie encore pour la transformer en différents liquides organiques (sang, larmes, liquide céphalo-rachidien, etc.), enfin de l'énergie pour la filtrer au niveau des reins. Bref, tout ce processus est "fatiguant". Si l'organisme est en bonne santé, tout va bien se passer. Au contraire, s'il est un peu faible ou paresseux, des phénomènes de stagnation d'humidité en surplus (oedème par exemple) peuvent apparaître.

D'un point de vue chinois, la réponse à cette question revient à équilibrer les deux termes de cette égalité :

  - quantité perdue = pertes diverses (transpiration, perspiration, etc.) + besoins pour fabriquer des liquides organiques + élimination par les urines et les selles

  - quantité reçue = réserves de l'organisme + boissons diverses + alimentation (fruits, légumes comprenant plus de 90 % d'eau) + humidité reçue de l'extérieur (pluie, douche, etc.)

  Il s'agit d'une équation impossible à équilibrer par le seul intellect. Fort heureusement, le "centre régulateur de la soif", situé au niveau de l'hypophyse, mesure en permanence la concentration du sang et déclenche, en cas de besoin, le désir de boire.

  Depuis toujours, les Chinois préconise de ne boire que si l'on a soif et uniquement la quantité nécessaire à étancher cette soif. La quantité absorbée peut donc varier très fortement d'un individu à l'autre, d'une activité à l'autre, d'une saison à l'autre, etc.


  Chez les personnes âgées, le fonctionnement de la régulation de la soif se fait moins bien. Aussi est-il nécessaire qu'elles boivent très régulièrement de petites quantités d'eau.