medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Documentation => Canal carpien et Médecine Traditionnelle Chinoise

98 cas de syndrome carpien traités par l'acupuncture-moxibustion


Auteur : CHEN Ning (Service d'acupuncture-moxibustion de l'Hôpital de médecine chinoise de la ville de Jiang Yan, province de Jiang Su)

Source : Revue « Jiang Su Zhong Yi » (« Médecine chinoise de la province de Jiang Su ») 2/1994 p. 28




  Pathologie souvent observée en clinique, le syndrome carpien est dû à une compression du nerf médian au sein du canal carpien causant : paresthésies (engourdissements) et douleur des doigts ou paresthésies de l'éminence thénar. Ces dernières années, dans mon service, nous en avons traité 98 cas par l'acupuncture-moxibustion, avec de bons résultats qui sont rapportés par le présent article.


1) Donnée générales

• 98 patients (27 hommes et 71 femmes) âgés de 31 à 63 ans.

• Profession des patients: agriculteur (72 cas), ouvrier (24 cas), employé de bureau (2 cas).

• Durée de la maladie : 50 cas de moins d'un mois ; 29 cas entre 1 et 3 mois ; 19 cas de plus de 3 mois.

• Symptômes : paresthésies et douleur lancinante des doigts. Au début, ces deux symptômes surviennent au niveau de l'index puis atteignent par la suite le majeur, le pouce et l'annulaire. Ils s'intensifient pendant la nuit et à l'aube. Dans les cas graves, ils peuvent réveiller le patient pendant le sommeil. Parfois, la douleur peut irradier vers le coude. Dans certains cas, l'abduction du pouce est difficile. La mobilisation de la main permet d'atténuer les symptômes.

• Clés du diagnostic : la pression sur le point […] pendant 1 à 2 minutes amplifie la paresthésies et la douleur; la diminution de la sensibilité de la paume (la perte totale de cette sensibilité est rare).


2) Méthode thérapeutique

• Principes thérapeutiques : désobstruer les Jing Luo et activer le Xue (sang)

• Points : […]

• Mode opératoire :

[…]

- Appliquer la dispersion pour tous les points.

- Laisser les aiguilles en place 30 minutes en faisant une stimulation avec un stimulateur électrique. Après le retrait des aiguilles, chauffer […] au moxa 20 minutes.

- Une séance tous les deux jours. Cure de 10 jours.

- On peut également chauffer […] au moxa deux fois par jour.

- En cas d'inefficacité, marquer une pause de 5 jours avant d'entamer une autre cure.


3) Critères d'efficacité et résultats

• Guérison (disparition totale des symptômes, rétablissement des mouvements des doigts) : 90 cas.

• Grande efficacité (disparition des symptômes mais rechute après des efforts physiques ou un contact avec le froid) : 8 cas.

• Tous les cas ont nécessité de 5 à 16 séances (8 séances en moyenne).


4) Cas typique

Un agricultrice de 46 ans est venue consulter le 12 août 1985 pour les problèmes suivants : paresthésies des doigts des deux mains et notamment de la main droite depuis plus d'un mois. Ce symptôme est accompagné d'une douleur irradiant jusqu'au coude. Elle est souvent réveillée en pleine nuit par ces deux symptômes. Une fois réveillée, elle est obligée de mobiliser les deux bras pour atténuer les symptômes ce qui lui permet de se rendormir. Pendant le jour, les articulations des doigts sont enflées et la patiente ne peut tenir un objet dans la main. Les symptômes s'aggravent après des efforts physiques ou le contact avec de l'eau froide.

La pression sur […] pendant deux minutes aggrave les paresthésies et les douleurs. On a également constaté une diminution de la sensibilité de la paume et du bout des doigts. Son pouls est Fu (superficiel) et Shuo (rapide), son enduit lingual blanc et gras. Il s'agit donc d'un syndrome carpien.

Après une séance du traitement mentionné ci-dessus, les symptômes se sont atténués. Après trois séances, la patiente a pu dormir sans être réveillée. Cependant, elle ressentait encore une douleur et un manque de force au poignet et dans le bras. La guérison a été obtenue au bout de 6 séances. Jusqu'à présent, il n'y a pas eu de rechute.


5) Explications

Le syndrome carpien correspond aux domaines « Ma Mu » (engourdissements) et « Shang Jin » (lésion des tissus tendino-­musculaires) de la MTC. Vu les symptômes, cette maladie implique le Shou Jue Yin.

Parmi les 98 cas traités, les femmes sont majoritaires et, notamment, les agricultrices et les personnes d'âge moyen ou avancé. En général, la maladie se déclenche après un usage excessif du poignet qui altère les Jin (tissus tendino-musculaires ou tissus mous de l'appareil locomoteur) et cause des tuméfactions. Il s'ensuit une entrave de la circulation du Qi et du Xue (sang) et une dystrophie de la chair et des tendons, d'où les paresthésies.

Sur le plan thérapeutique, le point […] est le point incontournable car il s'agit du point […] qui peut désentraver localement le Qi du Méridien. Il est assisté par […] et […] qui font circuler le Qi et harmonise la circulation du Xue. Ensemble, ces points accélèrent la circulation énergétique locale permettant ainsi aux Jin (tissus tendino-musculaires ou tissus mous de l'appareil locomoteur) et aux Mai (vaisseaux sanguines) d'être nourris, d'où la disparition des symptômes. La pratique clinique démontre qu'on peut guérir cette maladie par l'acupuncture-moxibustion sans avoir besoin de recourir à la chirurgie.


Cet article a été publié dans le recueil n°26 de la collection « Acupuncture Traditionnelle Chinoise» (au prix de 20,75 euros ou 23 euros) édité par les éditions «Institut Yin-Yang ». L’article ne se vend pas seul. Pour se procurer ce recueil, contacter cette maison d’éditions ([email protected]) qui n’est pas un établissement de soins. Si vous cherchez un praticien, veuillez consulter le menu «Praticiens» sur notre site.