medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Documentation => Chorée mineure et Médecine Traditionnelle Chinoise

36 cas de chorée mineure traités par l'acupuncture

 Auteur : GUO Cui Ping (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Kun Ming, province de Yun Nan)

Source : « Zhen Jiu Lin Chuang Za Zhi » (Revue de la clinique d'acupuncture-moxibustion) 11/2007 page 32


La chorée mineure est également appelée chorée rhumatismale, chorée infectieuse et chorée de Sydenham. Souvent observée chez les enfants de 5 à 15 ans, chez les filles notamment, cette maladie peut correspondre au domaine « Chi Zong » (convulsions) de la MTC. Ces dernières années, je la traite avec de bons résultats en acupuncture. Voici mon rapport :


1. Données générales


• 36 cas (15 du sexe masculin et 21 du sexe féminin) âgés de 5 à 19 ans.

• Durée de la maladie : 4 cas de plus d'un mois ; 6 cas entre 1 à 3 mois ; 15 cas entre 3 et 6 mois ; 8 cas entre 6 et 12 mois ; 2 cas entre 1 et 2 ans ; 1 cas de plus de 2 ans.

• Parmi ces cas, 20 ont été traités ailleurs sans résultats, d'où leur motif de consultation.


2. Méthode thérapeutique


2.1 Points choisis

Les points choisis sont les points locaux notamment. D'autres points sont ajoutés en fonction des symptômes.

(...)

2.2 Mode opératoire

• Employer les aiguilles n° 28 de 1 à 1,5 Cun de longueur.

• Insérer les aiguilles rapidement puis opérer une rotation en tonification-dispersion modérée.

• Après l'obtention du Qi (De Qi, apparition des sensations acupuncturales telles que : courbature, engourdissement, lourdeur, distension, douleurs ou décharge électrique), laisser les aiguilles en place 20 minutes.

• Une séance par jour. Cure de 5 séances.


3. Critères d'efficacité et résultats


• Guérison (capacité de se concentrer à l'école pendant la classe, stabilité des humeurs, résultats scolaires semblables à ceux des enfants du même âge) : 29 cas (80.56%).

• Amélioration (diminution des mouvements involontaires, capacité de rester en place plus longtemps, capacité de se concentrer, avoir un meilleur résultat scolaire qu'auparavant) : 5 cas (13.89%).

• Aucune amélioration (aucune modification au niveau des symptômes et des résultats scolaires) : 2 cas (5.56%).

• Parmi les 36 cas traités, 21 n'ont pas connu de rechute.

• La durée moyenne du traitement est de 5 à 10 jours et elle est proportionnelle à la durée de la maladie.


4. Cas clinique typique


Un garçon de 12 ans vient consulter le 10 août 2005. Voici ses symptômes initiaux : incapacité de se concentrer, baisse de la mémoire et des résultats scolaires, mouvements incontrôlés de la main et du pied, agitation psychique et physique. Progressivement les signes suivants apparaissent : mouvements involontaires fréquents des membres supérieurs et inférieurs, grimaces, douleurs articulaires. Ces signes s'aggravent par le stress. Il a été traité par de nombreux médicaments mais sans résultats. En 7 séances, il a été guéri par ce traitement et n'a pas eu de rechute jusqu'à présent.


5. Discussion


Cette maladie s'observe notamment chez les enfants et adolescents car selon la MTC, la période de l'enfance est la période où le Yin et le Yang encore « jeunes » demeurent insuffisants. En langage moderne, on dit que pendant cette période les fonctions organiques, tissulaires et neurologiques n'atteignent pas leur maturité. Elle s'observe aussi chez les enfants dont le Foie est hyperactif alors que la Rate est déficiente, d'où une dysharmonie entre le Qi et le Xue. La présence simultanée d'un excès du Foie et d'une déficience de la Rate crée un Vent interne dont l'agitation déclenche les symptômes de cette maladie.

Il faut donc détendre le Foie et arrêter le Vent, réguler et harmoniser le Qi et le Xue.

(...)

Parmi les 36 cas traités, 20 ont été traités ailleurs sans résultats, 33 avaient une durée de moins d'un an. La méthode présentée ici donne des résultats rapides et durables. Autrement dit, l'acupuncture peut accélérer le rétablissement de l'organisme en empêchant la maladie de s'installer dans la durée. C'est donc un procédé thérapeutique très efficace contre cette maladie.


Quant au mécanisme d'action de l'acupuncture dans le traitement de cette maladie, il attend des recherches approfondies. Cependant, il est connu qu'en régulant le processus de la stimulation du cortex cérébral, l'acupuncture peut rétablir l'équilibre physiologique normal du corps. Par ailleurs, dans les maladies infectieuses courantes, l'acupuncture peut réguler le taux d'immunoglobulines. Les symptômes de cette maladie relèvent notamment du système nerveux. Or, l'acupuncture peut réguler les fonctions du système nerveux central, du cortex cérébral ainsi que les fonctions immunitaires. Elle peut par ailleurs dégager des effets anti-inflammatoires et sédatifs, d'où son efficacité contre cette maladie.



Cet article a été publié dans le recueil n° 22 de la collection « Acupuncture Traditionnelle Chinoise» (au prix de 20,75 euros ou 23 euros) édité par les éditions «Institut Yin-Yang ». L’article ne se vend pas seul. Pour se procurer ce recueil, contacter cette maison d’éditions ([email protected]) qui n’est pas un établissement de soins. Si vous cherchez un praticien, veuillez consulter le menu «Praticiens» sur notre site.