medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Documentation : Fibromyalgie (2) et Médecine Chinoise Traditionnelle

Traitement de la fibromyalgie par l'acuponcture associée à la formule […]


Auteur : ZHAO Qing Yan (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Le Qing, province de Zhe Jiang)

Source : « Zhen Jiu Lin Chuang Za Zhi » (Revue de la clinique d'acuponcture-moxibustion) 2/2007, page 16-17


Observée notamment chez les femmes, la fibromyalgie est une maladie rhumatismale n'affectant pas les articulations. Elle est caractérisée par une myalgie diffuse chronique étendue et par une raideur, deux symptômes qui sont accompagnés par : état dépressif, fatigue, anxiété, troubles de sommeil, intestin irritable, douleurs à la palpation dans certains endroits particuliers du corps. Cette maladie altère gravement la qualité de la vie et la santé mentale et physique des malades.

De septembre 2002 à septembre 2005, j'en ai traité 15 cas par l'acuponcture, associée à la pharmacopée chinoise et, ce, avec des résultats satisfaisants. J'apporte mon expérience dans cet article.


1) Donnée générales

• 15 patients (3 hommes et 12 femmes) âgés de 35 à 65 ans (âge moyen : 47,5 ans).

• Le diagnostic est établi selon les normes élaborées et validées en 1990 par le Collège américain de rhumatologie (ACR).


2) Méthode thérapeutique

• Acuponcture

- Points : […]

- Mode opératoire : employer des aiguilles 0,35 mm x 40 mm ; effectuer la manipulation en tonification-dispersion modérée ; les aiguilles sont manipulées toutes les 5 minutes et sont laissées en place 30 minutes.

- Une séance par jour. Cure de 15 séances. Marquer une pause de 5 jours avant d'entamer la seconde cure.

• Pharmacopée

- Formule : […]

- Une décoction par jour à boire en deux fois. Cure de 15 jours.


3) Critères d'efficacité et résultats

Jusqu'à présent, il n'existe pas encore des normes de laboratoire standardisées, validées par tout le monde dans le diagnostic de la fibromyalgie. À part des douleurs diffuses et des douleurs à la palpation, il n'y a pas de signes objectifs. C'est pourquoi, on ne peut que se baser sur la modification des points de douleurs et des symptômes pour déterminer l'efficacité du traitement. L'amélioration des symptômes constitue donc le principal critère pour le bilan thérapeutique.

• Guérison (disparition des douleurs de l'ensemble du corps et des points de douleur à la palpation) : 7 cas.

• Grande efficacité (diminution des points de douleur à la palpation et diminution des douleurs selon l'échelle visuelle analogique (EVA) 50%, disparition quasi-totale des symptômes et des signes) : 3 cas

• Efficacité moyenne (diminution des points de douleur à la palpation et de la douleur selon l'échelle visuelle analogique 25 %, < 50%) : 4 cas.

• Sans efficacité (diminution des points de douleur à la palpation et des douleurs selon l'échelle visuelle analogique <25 %, aucune amélioration des symptômes et des signes) : 1 cas.


4) Cas typique

Une femme de 45 ans vient consulter le 5 avril 2000 pour des douleurs de l'ensemble du corps qui durent depuis 3 mois, avec perte d'autonomie dans la vie quotidienne.

Voici son histoire : trois mois auparavant, sans facteur déclenchant précis, des douleurs ont survenu au niveau de : épaules, coudes, lombes, fesses, genoux, mains et pieds. Ces douleurs l'empêchent de rester debout et elles s'aggravent nettement la nuit. Signes associés : insomnie, troubles menstruels. Les analyses ne révèlent aucune anomalie. Par la palpation, on détecte 12 points de douleurs.

Elle a été donc traitée par le traitement mentionné ci-dessus et son état s'est amélioré progressivement. Vingt jours après, les douleurs ont disparu quasi complètement. Une autre cure est pratiquée pour consolider l'efficacité du traitement. Il n'y a pas eu de rechute signalée lors d'une visite de contrôle un an après.


5) Explications

La fibromyalgie correspond au « Ji Bi » (littéralement « rhumatisme musculaire ») qui fait partie du domaine Bi Zheng (syndrome rhumatismal). Dans cette maladie, il y a intrinsèquement une déficience du corps entraînant un déséquilibre entre le Yin et le Yang, une insuffisance du Qi et du Xue, une dysharmonie du Ying Qi (Qi nutritif) et du Wei Qi (Qi défensif). Dans certains cas, c'est la déficience de la Rate et le blocage du Foie qui sont en cause. Ces problèmes permettent au Vent, au Froid, à l'Humidité de pénétrer dans le corps et causer cette maladie.

La déficience des Zang Fu (organes vitaux pleins et creux), l'insuffisance du Zheng Qi, le déséquilibre entre le Yin et le Yang constituent les principales causes internes. Parmi les organes déficients, ce sont le Foie, la Rate et les Reins qui sont les plus touchés.

À la phase initiale, les Xie Qi (agents pathogènes ou perversités) résident dans la couche musculaire et obstruent les Jing Luo en empêchant le Qi et le Xue de circuler d'où des douleurs musculaires diffuses dans l'ensemble du corps, accompagnées de raideur.

À la phase chronique, le fonctionnement des cinq Zang (organes pleins ou de réserve énergétique) est perturbé, les mouvements ascendants et descendants normaux du Qi sont désordonnés d'où fatigue, anxiété, insomnie, maux de tête, troubles menstruels.

En MTC, on dit que le Foie est l'organe qui contrôle la force physique du corps et qui permet à ce dernier de supporter la fatigue. Cependant, il faut savoir que les perturbations psychoaffectives peuvent troubler le bon fonctionnement du Foie.

Le […] est une formule conçue pour traiter le Yu Zheng (syndrome de blocage psychoaffectif). Elle a été créée par ZHU Dan Xi et est mentionnée dans l'ouvrage « Dan Xi Xin Fa ». Selon ce médecin, toutes les perturbations psychoaffectives portent atteinte au Zhong Jiao (Foyer moyen). Par ailleurs, ces perturbations font stagner le Qi, le Xue, l'Humidité, le Tan (Mucosités), le Feu et les aliments d'où le terme « Liu Yu » (six blocages ou stagnations).

Cette formule sert surtout à faire circuler le Qi car, une fois mis en mouvement, le Qi pousse le Xue à circuler. La bonne circulation du Qi permet de disperser les stagnations de Tan (Mucosités), de Feu, d'Humidité et d'aliments. Il s'agit là d'une très bonne formule pour traiter les « Liu Yu » mentionnés ci-dessus.

[…]

Ensemble, ces points libèrent le blocage du Foie, renforcent la Rate, vivifient le Qi et le Xue dont la bonne circulation entraîne la disparition des douleurs.

La combinaison de l'acuponcture et de la pharmacopée permet de traiter à la fois la Racine (terrain) et la Cime (symptômes, signes) d'où des résultats satisfaisants. Cependant, puisque le nombre de cas traités n'est pas important et qu'il n'y a pas eu d'étude comparative, il est difficile pour moi de donner plus d'explications. Pour confirmer la validité de mon traitement, j'ai encore besoin de plus d'observation et de faire des recherches plus approfondies.


Cet article a été publié dans le recueil n°23 de la collection « Acupuncture Traditionnelle Chinoise» (au prix de 20,75 euros ou 23 euros) édité par les éditions « Institut Yin-Yang ». L’article ne se vend pas seul. Pour se procurer ce recueil, contacter cette maison d’éditions ([email protected]) qui n’est pas un établissement de soins. Si vous cherchez un praticien, veuillez consulter le menu « Praticiens » sur notre site.