medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Documents : Fonction Cœur en Médecine Traditionnelle Chinoise

Tableau simplifié des fonctions du Cœur

Fonctions principales
 Conséquences physiologiques
 Conséquences pathologiques
Le Cœur gouverne le sang et les vaisseaux
Circulation du sang :

L’énergie du Cœur met le sang en mouvement dans les vaisseaux, assurant ainsi le transport des substances nutritives dans tous les tissus.

 

Production de sang :

Les essences des aliments sont transformées en sang sous l’action du feu du Cœur et prennent une couleur rouge ; le sang est ainsi continuellement remplacé.

Déficience de l’énergie du Cœur :

     Causes :

- Faiblesse constitutionnelle,

- Surmenage intellectuel,

- Rhumatismes anciens qui atteignent le Cœur

 

- Stagnation du sang :

Teint grisâtre, lèvres et langue violacées, douleurs dans la région précordiale (région du thorax située en avant du cœur), extrémités froide, pouls noué.

 

 

2) Insuffisance du sang :

     Causes :

- Transpiration importante ou diarrhées répétées,

- Longue maladie,

- Perte de sang,

- Excès de fatigue mentale

 

Teint pâle, sans lustre, pouls petit et fin.

Palpitations avec ou sans angoisse, manque de force, fatigue mentale, insomnie, tachycardie.

Le Cœur gouverne les activités mentales et émotionnelles
  • Réception des informations objectives issues du milieu extérieur :

Réponse à ces informations de la conscience et de la pensée : le mental est ferme et stable, la pensée est claire et vive, la sensibilité et les réactions sont normales.

Les Chinois disent que le Cœur « abrite » l’esprit.


  • Fonctions liées à la coordination des organes :

Les activités de l’ensemble des organes s’effectuent de manière harmonieuse et ordonnée.

Désorganisation des activités    mentales :

Confusion de la pensée, atténuation de la sensibilité et des réactions (propos incohérents, rires sans raison, rêves abondants, syndrome dépressif, perte de mémoire, …).

 

Le sang est considéré comme le « substrat » de la pensée et de la mémoire.

 

 L’activité des organes est désorganisée,

Le Cœur étant considéré comme le « Maître » des autres fonctions.

Tableau simplifié des relations entre la fonction Cœur, le corps,
les membres et les orifices

Relations principales
 Conséquences physiologiques
 Conséquences pathologiques
La prospérité du Cœur se reflète sur la face
Le Cœur régit le sang et les vaisseaux : La face est abondamment vascularisée ; c’est pourquoi l’excès ou le dépérissement des fonctions de l’organe Cœur peuvent se refléter dans le teint du visage.
 

- Insuffisance de l’énergie du Cœur,  Diminution du sang du Cœur : teint blanc, sans lustre.

 

- Obstruction des vaisseaux du Cœur :

Teint violacé verdâtre.
Le Cœur s’ouvre sur la langue

Des branches du méridien du Cœur se réunissent au niveau de la langue.

L’énergie et le sang du Cœur montent ainsi jusqu’à celle-ci : le corps de la langue est rose et onctueux, il se meut avec facilité, la perception des saveurs est normale et l’élocution facile.

 

La langue permet, grâce à ses mouvements de manifester ce que l’on a « dans le cœur ».

Le sang et les vaisseaux sont affectés :

Le corps de la langue prend une couleur anormale, soit trop pâle, soit trop rouge, soit violacée verdâtre ou présente des pétéchies (petits points rouges) ou des points violacés.

 

- Perturbation des activités mentales :

Langue raide, langue enroulée sur elle-même, difficultés d’élocution (bégaiement …), voire aphasie (pas de parole), aphtes, ulcérations, etc.

 

- Diminution de la perception des saveurs (agueusie)

Autres informations sur la fonction Cœur

Rubriques
 Résultats
Elément, saison, couleur, entraille, saveur, émotion correspondant au Coeur
 Elément : Feu

Le Cœur est appelé «Feu Empereur» ; c’est la fonction la plus yang.


Saison : Eté

C’est en cette saison que les maladies sont les plus courantes.


Couleur : Rouge


Entraille : Intestin Grêle

A chaque fonction correspond un organe creux qui «contient»


Saveur : Amer

Cette saveur nourrit le Cœur. L’excès de cette saveur est néfaste pour le Cœur.


Emotion : Joie (qui fait que l'esprit est serein et détendu) ; c'est l'émotion que nous devrions vivre le plus souvent au cours de nos journées

Aliments tonifiant :

- le sang du Cœur

 

- l’énergie du Cœur

- Fruits rouges, Persil plat, Herbes amères (laurier,…)

- Abricots, Pêches

- Bardane, Jasmin, Gentiane, Café, Bière.

- Thés de saveur amère : Darjeeling de printemps (1ère récolte), Thé vert de Chine Gunpowder, Thé vert de Chine Long Jing premium

Tableau des principales maladies liées à la fonction Cœur

Syndrome
 Causes
 Symptômes
Excès du Feu du Cœur

- Emotions excessives

 

- Perversités externes qui se transforment en chaleur

 

- Consommation excessive d’aliments piquants, de tabac, d’alcool
 

Agitation, sensation de chaleur au niveau de la région du Cœur, insomnie ou sommeil avec beaucoup de rêves,

Teint rouge, soif de boissons froides, aphtes sur la langue ou dans la bouche, douleurs de la gorge avec sècheresse,

Urines peu abondantes et foncées,

Saignement du nez dans les cas graves.

  Obstruction des vaisseaux du Cœur
- Insuffisance de l’énergie au niveau du thorax 

 

 

 

- Stagnation des mucosités

 

 

 

 






- Perturbations émotionnelles bloquant l’énergie

 

 - Insuffisance de l’énergie du Cœur

Palpitations avec ou sans angoisse, oppression au niveau du thorax, douleurs dans la région cardiaque qui irradient vers les épaules, le dos et la face interne du bras.

 

En cas de stagnation de froid : douleurs très aigues améliorées par la chaleur, membres glacés, frilosité.

 

En cas de stagnation de sang : douleurs lancinantes, lèvres violacées.

 

En cas de stagnation de mucosités :

crachats abondants, sensation de lourdeur du corps.

 

En cas de troubles émotionnels : douleurs dans la région cardiaque avec sensation de distension dont l’apparition est en relation avec les émotions.

 

En cas de déficience de l’énergie :

respiration rapide, lassitude mentale, voix faible.