medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Documentation => Leucorrhées et Médecine Traditionnelle Chinoise

Le traitement acupunctural de 144 cas de leucorrhées pathologiques selon la différenciation des syndromes physiopathologiques


Auteur : Wang Ben Yuan (Service de consultation externe de l'Hôpital n° 145 de l'Armée de libération de la ville de Lai-Yang dans la province de Shan-Dong)

Source : Zhong Guo Zhen Jiu (L'acupuncture-moxibustion de Chine) 5/1990 p. 14




1. Données générales

• 144 patientes dont 32 entre 16 et 20 ans, 71 entre 21 et 30 ans, 5 plus de 41 ans. Parmi elles, 79 mariées et 65 célibataires.

• Durée de la maladie : moins d'un an : 54 cas ; entre 1 et 5 ans : 68 cas ; entre 6 et 10 ans : 18 cas ; plus de 10 ans : 4 cas.

• Causes : atteinte du froid et de l'humidité : 96 cas ; travail dans l'eau ou sous la pluie : 26 cas ; avortement et moyens contraceptifs : 4 cas ; causes non élucidées : 18 cas.


2. Méthode thérapeutique

• Points principaux à utiliser dans tous les cas : […]

• Points à associer en fonction du syndrome physiopathologique : […]

• Mode opératoire : insérer rapidement les aiguilles ; appliquer la tonification ; après l'arrivée du Qi, ne pas laisser les aiguilles en place.

• Une séance par jour, cure de 10 séances.


3. Critères d'efficacité et résultats

• Guérison (disparition des signes cliniques, absence de pertes vaginales, pas de rechute à 6 mois) : 106 cas.

• Amélioration (régression ou disparition des signes cliniques, diminution de la quantité des pertes vaginales) : 32 cas.

• Sans efficacité (aucune modification des signes cliniques ou diminution momentanée de la quantité des pertes vaginales) : 6 cas.

• En général, l'amélioration nécessite 3 à 5 séance et la guérison 10. Dans certains cas, il faut jusqu'à 20 séances pour obtenir l'amélioration ou la guérison.


4. Cas clinique typique

  Une femme mariée de 28 ans, à cause d'une atteinte du froid, présente depuis 5 ans les signes suivants : lombalgies empêchant de se retourner en cas d'aggravation, douleurs et manque de force au niveau des jambes, pertes jaunes, visqueuses, nauséabondes et en quantité importantes empesant le linge.

  L'examen gynécologique a révélé une exo cervicite au troisième degré. Elle a été traitée par les médicaments occidentaux et chinois sans résultat.

  Lors de l'examen, les signes suivants sont retenus : langue pâle avec enduit fin et blanc, pouls chen et xi.

  Diagnostic : leucorrhées de type déficience des Reins.

  Points puncturés : […]

  La quantité des pertes diminue de moitié en quatre séances. Les lombalgies ainsi que les pertes disparaissent au bout de huit séances. Aucune rechute n'est signalée huit ans après lors d'un examen.


5. Explications

  Dans les leucorrhées pathologiques, les pertes sont souvent blanches, jaunes et rouges. Au début de leur apparition, elles ne sont pas dérangeantes. Cependant, devenant graves, elles peuvent perturber la vie quotidienne et professionnelle. En général, on n'obtient pas de résultat satisfaisant avec un traitement discontinu quelle que soit la méthode appliquée. Parmi les patientes observées, 22 présentaient des pertes depuis plus de 6 ans et elles ont été traitées de façon discontinue par différentes thérapies sans résultat satisfaisant.

  Selon la MTC, les leucorrhées pathologiques sont en relation avec les troubles fonctionnels du Foie, de la Rate, des Reins et du Ren Mai, et également avec la défaillance de la fonction de maintien du Dai Mai (Vaisseau de ceinture).

  Voici la répartition des 144 cas traités en fonction des syndromes physiopathologiques :

- déficience des Reins : 68 cas dont 11 sont accompagnés d'un blocage du Foie et 8 d'une déficience de la Rate

- déficience de la Rate : 42 cas dont 10 sont accompagnés d'une déficience des Reins, et 7 d'un blocage du Foie

- blocage du Foie 34 cas dont 6 sont accompagné d'une déficience de la Rate et 11 d'une déficience des Reins.

  Il en résulte que les cas où les syndromes sont intriqués sont en nombre important.

  Par ailleurs, les lombalgies sont présentes dans 89 cas. Ces douleurs s'aggravent souvent lorsque la quantité des pertes augmente. La cause de cette aggravation est en relation avec la gravité de la déficience des Reins. Dans un tel cas, la poncture de […] peut : reconstituer les Reins et renforcer le fondement énergétique, stabiliser la menstruation et arrêter les pertes, renforcer les lombes et ses vertèbres.

  Par ces actions, ces deux points arrêtent progressivement les lombalgies et les pertes.

  Parmi les sujets observés, 16 ont été traités matin et soir à cause de leur emploi de temps. La durée du traitement a donc été raccourcie et cela n'a eu aucune influence sur le bon résultat obtenu.

  Les 6 cas pour lesquels le résultat est nul malgré 20 séances pratiquées proviennent de vaginites à trichomonas et mycosiques. Je présume que ma méthode n'est pas valable vis-à-vis des leucorrhées issues de ces deux formes de vaginite.


Cet article a été publié dans le recueil n°7 de la collection « Acupuncture Traditionnelle Chinoise» (au prix de 20,75 euros ou 23 euros) édité par les éditions «Institut Yin-Yang ». L’article ne se vend pas seul. Pour se procurer ce recueil, contacter cette maison d’éditions ([email protected]) qui n’est pas un établissement de soins. Si vous cherchez un praticien, veuillez consulter le menu «Praticiens» sur notre site.