medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Document : Syndrome du muscle piriforme et Médecine Chinoise Traditionnelle

L'observation de l'efficacité du traitement acupunctural de 30 cas de syndrome du muscle piriforme (ou pyramidal)

 

Auteurs : WANG Sheng Qiang (Service de médecine chinoise de l'Hôpital « Shi Er Hua Jian », dans la ville de Shi Jia Zhuang, province de He Bei), WANG Feng (Institut de médecine chinoise de la province de He Bei)

Source : « Zhong Guo Zhen Jiu » (L'Acupuncture-Moxibustion de Chine) 5/1995 p. 17-18


Souvent observé en rhumatologie, le syndrome du muscle piriforme est l'une des principales causes de la sciatique non discale. Ces dernières années, nous traitons ce syndrome en employant les points […] avec des résultats satisfaisants. Ce traitement vise le muscle piriforme et le plexus sacral (racines S1 et S2) innervant ce muscle.


1) Donnée générales

- 30 cas (25 hommes et 5 femmes) âgés de 20 à 55 ans.

- Durée de la maladie : 5 à 90 jours.

- Tous les patients avaient des antécédents de lésion aiguë ou chronique ainsi que de douleurs lombo-sacrées.

- Les douleurs fessières sont sourdes ou lancinantes, accompagnées d'une sensation de distension ou de blocage. Elles irradient vers la face postérieure de la cuisse, la face postéro-externe de la jambe et la face externe du pied. Elles s'aggravent après une activité physique.

- Les tests tels que la manœuvre de Pace et Nagle, la manœuvre de Freiberg et de Lasègue sont positifs.


2) Méthode thérapeutique

[…]

- Poncturer en dispersion et laisser les aiguilles en place 30 minutes.

- Une séance par jour. Cure de 6 séances. Marquer un jour de repos avant d'entamer une autre cure.


3) Critères d'efficacité et résultats (après 1 à 4 cures)

- Guérison (disparition totale des symptômes et signes, rétablissement de la marche normale et de la capacité de travail) : 24 cas (80 %).

- Grande amélioration (disparition quasi complète des symptômes et des signes, légère sensation d'inconfort au niveau du muscle piriforme, possibilité de participer à des activités physiques modérées) : 4 cas (13,33 %).

- Amélioration moyenne (diminution de l'intensité des douleurs, amélioration des signes, certains tests demeurant positifs) : 2 cas (6,67 %).

- Sans efficacité (aucune amélioration) : 0 cas.

Remarques :

- Sur le plan de la guérison, 2 cas ont nécessité 1 cure, 12 cas 2 cures, 8 cas 3 cures, 2 cas 4 cures.

- Nous avons également traité un autre groupe de 30 cas par les points standard employés souvent pour traiter les sciatiques : […] Résultats après 1 à 4 cures : 19 cas guéris (dont 5 nécessitant 2 cures, 9 nécessitant 3 cures, 5 nécessitant 4 cures), 1 cas grandement amélioré, 3 cas moyennement améliorés et 4 cas sans efficacité.

Il en résulte que les résultats sont meilleurs pour le précédent groupe (taux d'efficacité et taux de guérison plus élevés, durée de traitement plus courte).


  • Cas typique

Un homme de 32 ans vient consulter le 8 juin 1994 pour des douleurs fessières irradiant vers le membre inférieur, douleurs qui durent depuis une semaine. Voici son histoire : une semaine auparavant, en descendant rapidement un escalier, il a ressenti un étirement au niveau de la fesse et de la cuisse. Progressivement, la douleur s'est intensifiée jusqu'à gêner la marche et la station debout. Elle irradie de la face postérieure de la cuisse vers la face antéro-externe de la jambe. Les antalgiques et les anti-inflammatoires n'ont pas donné d'effets ; c'est ce qui a motivé sa consultation.

Les signes suivants sont constatés lors de l'examen : relâchement des muscles fessiers, pli fessier du côté douloureux plus bas que celui du côté sain, muscle piriforme tendu, épaissi et douloureux à la palpation. Les trois manœuvres mentionnées au début de ce texte sont positives. Le diagnostic est donc le syndrome du muscle piriforme.

Les points […] sont dispersés et les aiguilles sont laissées en place 30 minutes. Deux séances après, les douleurs diminuent. Quatre séances après, les symptômes et les signes disparaissent quasi complètement, il reste une légère sensation d'inconfort au niveau du muscle du piriforme lors de la palpation. Six séances après, tous les symptômes et signes disparaissent complètement : c'est donc la guérison.


  • Discussion

En général, on pense que ce syndrome est dû à une lésion du muscle piriforme entraînant une congestion, un œdème ou un spasme.

Progressivement, le faisceau musculaire devient épais, dur et adhérent d'où le rétrécissement du foramen infra-piriforme, ce qui entraîne une compression du nerf sciatique et des vaisseaux à proximité d'où les symptômes correspondants. En conséquence, sur le plan thérapeutique, il faut chercher à atténuer le spasme du muscle du piriforme, réduire la congestion et l’œdème, éliminer l'adhérence et l'endurcissement.

Le muscle piriforme débute à la face externe des foramens sacrés antérieurs. Il traverse la grande incisure ischiatique et est innervé par le plexus sacré (racines S1 et S2). C'est pourquoi les points […] peuvent y agir directement. Selon les recherches, lorsque l'on poncture directement sur un nerf ou à proximité d'un nerf ou sur un nerf innervant une zone douloureuse, les effets inhibiteurs obtenus sont beaucoup plus forts que si on poncture loin des nerfs. Or, les points […] poncturés selon le mode opératoire indiqué peuvent donner des effets directs sur les nerfs 51 et S2, ce qui permet d'entraver partiellement la transmission de ces nerfs, d'atténuer le spasme du muscle piriforme, de réduire la compression des nerfs et des vaisseaux sciatiques. La poncture de […] touche les aponévroses en provoquant des effets partant du muscle grand fessier jusqu'au muscle piriforme, ce qui permet d'améliorer le microenvironnement interne.

En résumé, ce traitement vise le muscle du piriforme et les nerfs qui l'innervent. En agissant sur les nerfs, les vaisseaux et la circulation lymphatique, il inhibe les douleurs et les réactions à la douleur tout en améliorant le métabolisme et la nutrition des tissus locaux, ce qui permet de traiter efficacement ce syndrome.


Cet article a été publié dans le recueil n°25 de la collection « Acupuncture Traditionnelle Chinoise» (au prix de 20,75 euros ou 23 euros) édité par les éditions «Institut Yin-Yang ». L’article ne se vend pas seul. Pour se procurer ce recueil, contacter cette maison d’éditions ([email protected]) qui n’est pas un établissement de soins. Si vous cherchez un praticien, veuillez consulter le menu «Praticiens» sur notre site.