medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Prurit vulvo-vaginal et Médecine Traditionnelle Chinoise

57 cas de prurit vulvo-vaginal traités par l'acupuncture


Auteur : YANG Qing Lin (Service d'acupuncture-moxibustion de l'Hôpital n° 1 de la ville de Tian Men, dans la province de Hu Bei)

Source : « Zhen Jiu Lin Chuang Za Zhi » (Revue de la clinique d'acupuncture-moxibustion) 2-3/1993, pages 20.




  Le prurit vulvo-vaginal peut être ressenti au niveau du vagin et de la vulve. Dans les cas graves, il peut être insupportable et empêcher la patiente de rester tranquillement en place. Ces dernières années, dans notre service, nous avons traité 57 cas avec d'assez bons résultats. En voici le rapport.


• Données cliniques

- 57 patientes âgées de 16 à 59 ans (17 entre 16 et 30 ans ; 21 entre 31 et 45 ans ; 19 plus de 45 ans).

- Durée de la maladie : 1 jour à 6 mois.


• Diagnostic

- Principal signe : prurit vulvo-vaginal intense.

- Signes associés : nervosité, troubles de sommeil, urines foncées, leucorrhées abondantes de couleur jaune et de forte odeur, enduit lingual jaune et gras, pouls soit Xian et Shuo, soit Hua et Shuo.


• Méthode thérapeutique

- Points : […]

- Mode opératoire :

# Employer des aiguilles à 2 Cun de longueur.

# Appliquer la poncture en tonification-dispersion modérée jusqu'à provoquer des sensations acupuncturales atteignant la face interne de la cuisse.

# Laisser les aiguilles en place 30 minutes et les manipuler toutes les 5 minutes.

# Cure de 10 séances. Marquer une pause de 2 à 3 jours avant d'entamer une autre cure.

• Critères d'efficacité et résultats

- Guérison (disparition complète de tous les signes et absence de rechute à 6 mois) : 37 cas.

- Amélioration (atténuation nette de différents signes, réapparition occasionnelle d'un léger prurit) : 16 cas.

- Sans résultat (aucune amélioration) : 4 cas.


• Cas typique

Une femme de 28 ans présente un prurit vaginal depuis plus de 10 jours. Elle a été traitée auparavant par un gynécologue et un dermatologue mais sans résultats probants. Recommandée par une amie, elle est venue en consultation dans notre service. D'après elle, le prurit est intense et il se situe au niveau du vagin. Nerveuse, elle dort mal et ne reste pas tranquillement en place. Signes associés : sensations de gêne au niveau thoracique, mauvais appétit et dyspepsie, goût amer, urines foncées et écumeuses, enduit lingual jaune et gras, pouls Xian et Shuo.

Après une cure de traitement par la méthode mentionnée ci-dessus, elle est guérie. Trois mois après, lors d'une visite de contrôle, il n'y a eu de rechute.


• Discussion

Les causes du prurit vaginal sont nombreuses : hygiène, humidité provenant d'un sol humide sur lequel on s'assied ou se couche pendant longtemps, aliments gras et sucrés entraînant une abondance d'Humidité interne et qui n'est pas éliminée par une Rate déficiente. Après un certain temps, l'Humidité se transforme en Chaleur et s'accumule dans le Méridien du Foie avant de se diriger vers les organes génitaux dans le Foyer Inférieur en provoquant le prurit.

[…]

En conclusion, l'acupuncture peut efficacement et rapidement arrêter ce genre de prurit.


Cet article a été publié dans le recueil n°17 de la collection « Acupuncture Traditionnelle Chinoise» (au prix de 20,75 euros ou 23 euros) édité par les éditions «Institut Yin-Yang ». L’article ne se vend pas seul. Pour se procurer ce recueil, contacter cette maison d’éditions ([email protected]) qui n’est pas un établissement de soins. Si vous cherchez un praticien, veuillez consulter le menu «Praticiens» sur notre site.