medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

 

   Cette émotion est liée à la fonction Reins. Elle correspond également à ce que l’on appelle stress et angoisse.

   La peur désigne ici la « peur sans raison », et non pas une peur concrète. C’est la différence entre une idée sans réalité qui stresse et l’émotion survenant en voiture juste avant un accident.

   Il existe une peur saine et bénéfique pour l’organisme ; c’est celle qui va entrainer de petites décharges d’adrénaline et va stimuler l’action et le passage à l’acte.

   De même, un stress modéré mais répété (dans le cadre professionnel par exemple) n’est pas forcément malsain et peut au contraire nous pousser à faire le mieux possible.

   Bien souvent, dans notre civilisation occidentale moderne, la question de la mort est génératrice de peur sans raison immédiate. Il nous serait nécessaire de réfléchir plus profondément à la dualité vie/mort pour effacer cette angoisse.

   La peur a comme effet pathologique de faire descendre l’énergie, de la faire sombrer (la fonction Reins ayant pour rôle principal de faire monter la chaleur vitale). Notons aussi que cette émotion est souvent sournoise, silencieuse, et qu’elle peut de ce fait aggraver d’autres désordres émotionnels.

  Une peur sans raison qui s’installe à demeure chez une personne finit par provoquer une blessure de la fonction Reins, avec comme symptômes : ptôses de l’estomac ou de la vessie, incontinence urinaire, volonté défaillante, etc.