medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Comment s'habiller au Printemps ?

  D'un point de vue chinois, les influences climatiques associées au Printemps sont le vent et la tiédeur.


  Le but de la façon de s’habiller est d’éviter les maladies inhérentes à cette saison ; on devra donc se méfier d’un excès de vent ou de tiédeur.


  Le vent est entendu ici comme une agitation de l’air dans le ciel (qui fait que les nuages s’entrechoquent et entraînent l’apparition de pluies violentes et de courte durée, les fameuses «giboulées de mars»). Sur terre, il se concrétise non seulement par le vent dans la nature, mais aussi par des courants d’air chez soi, dans le métro, etc.


  D’autre part, le vent est vecteur des autres perversités climatiques. Les Chinois disent que « le Vent est le fer de lance des mille maladies ». Durant le Printemps, il entraîne souvent avec lui de la tiédeur (provoquant des maladies de type roséole, rougeole, allergie avec éternuements, etc.).


  Les symptômes manifestés lors d’une atteinte par le vent sont essentiellement : sensations vertigineuses, maux de tête, crainte du vent, petite augmentation de la soif (le vent a une propension à assécher), etc.

  Le vent et la tiédeur pénètrent dans l’organisme par la peau, particulièrement par un endroit précis au niveau de la nuque (voir photo). Il serait donc judicieux durant cette période de l’année de porter, en cas de vent, un châle, une écharpe, un col roulé, etc.


  Les vêtements portés durant le Printemps devront être simples et assez chauds, souples (pour ne pas entraver les mouvements du corps), en coton si possible. Il faut faire attention de rester tout de même assez couvert, même si les températures sont plus clémentes qu’en hiver. D’où le fameux proverbe : « En Avril, ne te découvre pas d’un fil ».

  Pour être en accord avec la saison, on favorisera l'utilisation de vêtements de teintes bleues ou vertes.