medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Quels sont les critères pour choisir un bon praticien de Médecine Traditionnelle Chinoise ?

Quelques questions à se poser :


- Hygiène : possibilité de se laver les mains, existence d’un WC ? Aiguilles à usage unique ? Propreté des locaux, leur luminosité, leur dimension, leur décoration ?

- Durée de la séance : dure-t-elle au minimum une demi-heure (il est impossible de faire un diagnostic sérieux et une régularisation énergétique de qualité en moins de temps) ? Le patient a besoin de temps pour être écouté, accompagné, aidé, pour recevoir un minimum d'explications sur le protocole de soins.

- Diagnostic : repose-t-il sur un examen clinique objectif (pouls, langue, etc.) ou uniquement sur les capacités du thérapeute à deviner ce qui est caché ? Y a-t-il une réelle écoute de la souffrance du patient ?

- Type de soin : le thérapeute pratique-t-il exclusivement la médecine chinoise traditionnelle (donc, croit-il en sa pratique) ? Y a-t-il une connotation ésotérique dans l’environnement ou le langage (ce qui n’aurait rien à voir dans ce contexte) ? Le praticien donne-t-il des conseils d'hygiène de vie ?

- Nombre de patients : le praticien reçoit-il plusieurs patients en même temps ? Est-ce le praticien lui-même qui retire les aiguilles en fin de séance ?

- Autonomie : le thérapeute aide-t-il le patient à mieux comprendre et gérer ce qu'il vit ? Lui permet-il de gagner en compréhension de son état et en autonomie ?

- Coût : est-il cohérent ? Est-il justifié ? (on peut estimer raisonnable une somme équivalente de 2 à 3 fois le coût d’une consultation médicale classique).

- Personnalité du praticien : ne pas hésiter à vérifier la rationalité de son discours. On peut au besoin se renseigner sur sa formation et ses compétences.


Et, par-dessus tout, existe-t-il un climat de confiance entre le patient et le praticien, basé sur le respect mutuel ? Le dialogue est-il possible ? Le praticien donne-t-il un minimum d’explications concernant votre état de santé et les soins appliqués ? Attention à ne pas s'engager dans une relation de dépendance.


Vous pouvez, de manière générale, vérifier la qualité des soins reçus en vous posant par exemple ce type de question : après la séance, ai-je acquis tranquillité, paix, joie, confiance, etc.


Enfin, rappelons que souvent le bouche à oreille vaut bien des diplômes !