medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Documentation => Zona et Médecine Traditionnelle Chinoise

30 cas de zona traités par l'acuponcture


Auteurs : Wang Chuan Dao (de la Section d'acuponcture­-moxibustion de l'Hôpital Guan Cheng du district de Ying Shang dans la province d'An Hui)

Source : « L'Acuponcture-Moxibustion de Chine » (Zhong Guo Zhen Jiu) numéro supp. de 1995, p. 52


  Depuis janvier 1988, dans la section d'acuponcture-moxibustion de notre hôpital, nous avons traité 30 cas de zona par acuponcture avec de bons résultats. En voici le rapport :


Données cliniques

‑ 21 patients et 9 patientes, âgés entre 17 et 62 ans.

‑ 16 patients sont venus se faire traiter dès le lendemain de l'apparition de l'éruption ; 14 sont venus 2 à 5 jours après.

‑ Dans 21 cas, le zona se situe au niveau thoracique. Dans les autres cas, il se trouve au niveau lombaire.


Traitement


1. Choix des points

• Points principaux : […]

• Points secondaires : […]

2. Mode opératoire

‑ Poncturer tous les points bilatéralement avec une aiguille n° 30 (de 1,5 à 2 cun de longueur) à 0,5 à 1 cun de profondeur.

‑ Appliquer la dispersion en va et vient vertical et en rotation puis laisser les aiguilles en place 30 minutes.

‑ Pendant ce temps, désinfecter le siège de l'affection puis tapoter avec un marteau « fleur de prunier ». Il faut procéder de manière légère et répétitive pour provoquer un saignement local ou un petit écoulement de liquide. Attendre un petit moment avant d'essuyer la surface traitée avec une compresse stérile.

‑ Une séance par jour.


3. Résultats

  Les 30 cas traités sont tous guéris : disparition de la douleur, dessèchement des vésicules transformées en croûtes, absence de nouvelles éruptions.

  Parmi les 30 cas traités, 24 cas ont été guéris en 3 séances, 4 cas en 4 séances et 2 cas en 5 séances. Aucune rechute n'a été signalée.


4. Explications

‑ Puisque Du Mai est la mer des méridiens Yang, la dispersion du point […] peut : désobstruer le Yang Qi, disperser 1a chaleur et neutraliser les toxines. C'est un point d'expérience couramment utilisé en médecine externe pour le traitement des toxines (virus).

‑ […] puncturés en dispersion peuvent : rafraîchir la chaleur des Intestins et de l'Estomac, débloquer le Qi du Poumon. Poumon et Gros Intestin sont en relation interne-externe, le premier contrôlant la surface du corps. Aussi débloquer le Qi du Poumon élimine la chaleur.

‑ […] : nourrir le Yin, rafraîchir la chaleur, renforcer la Rate et éliminer l'humidité.

  Ensemble, ces points se renforcent dans les actions suivantes : dégager l'humidité de la surface du corps, rafraîchir la chaleur et neutraliser les toxines.

  Quant au tapotement du siège de l'affection par un marteau « fleur de prunier », il provoque une saignée en vue d'éliminer localement les toxines. Il s'agit d’un traitement complémentaire qui renforce le premier traitement.


Cet article a été publié dans le recueil n°2 de la collection « Acupuncture Traditionnelle Chinoise» (au prix de 20,75 euros ou 23 euros) édité par les éditions «Institut Yin-Yang ». L’article ne se vend pas seul. Pour se procurer ce recueil, contacter cette maison d’éditions (editions.institut.yinyang@gmail.com) qui n’est pas un établissement de soins. Si vous cherchez un praticien, veuillez consulter le menu «Praticiens» sur notre site.