medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

Documentation => Extrasystoles ventriculaires et Médecine Traditionnelle Chinoise

Traitement des extrasystoles ventriculaires par la poncture de Nei Guan (6 PC), et administration par voie orale de MEXILETINE

 

Travail effectué par Zhang Jingzu et Xu Wenhua ;

o Hôpital de Médecine Traditionnelle Chinoise de la région de Ningling, province de Henan 476700

o Hôpital de MCH de la région de Changhuan, province de Henan 453400

 

But : l’observation des effets thérapeutiques de la poncture de Neiguan (point d’acupuncture se situant sur la partie interne de l’avant-bras, entre les 2 tendons) plus la prise orale de la MEXILETINE.

 

Méthodes

 

  60 cas d’extrasystole ventriculaire courante, pris au hasard ont été divisés en deux groupes : un groupe expérimental et un groupe témoin. Dans le groupe témoin, la MEXILETINE a été administrée par voie orale et dans le groupe expérimental, on a effectué la poncture bilatérale de Neiguan en plus de la prise orale de la MEXILETINE (médicament MEXITIL à 200mg) et ceci pendant une période de traitement de 15 jours.

 

Résultats

Total 60 patients
 Groupe expérimental
 Groupe témoin
NETTEMENT EFFICACE
 23
 16
 Efficace
 5
 8
 Inefficace
 2
 4
 Aggravé
 0
 2
 Nombre de personnes
 30
 30
 Taux d'efficacité
 90,30 %
 80 %
  Tout comme l’arythmie, l’extrasystole ventriculaire est traitée généralement par la MEXILETINE, qui peut engendrer des effets secondaires. Les auteurs ont obtenu des résultats satisfaisants en traitant la maladie au moyen de la poncture de Neiguan (6 PC) ainsi que l’administration par voie orale de la MEXILETINE. Le déroulement de cette expérience s’est effectué comme suit.

 

Données cliniques

 

Données générales : tous les cas ont été choisi en fonction des critères de diagnostic mentionnés avec la graduation de Lown. Les cas d'insuffisance fonctionnelle cardiaque ont été exclus. Dans cette série, les 60 cas d’extrasystole courante ont été divisés de façon aléatoire en 2 groupes, l’un expérimental, l’autre de contrôle. Dans le groupe expérimental, le traitement appliqué était la poncture de Neiguan (6 PC) ainsi que l'administration par voie orale de MEXILETINE, alors que dans le groupe de contrôle seule la prise orale de MEXILETINE était administrée. Selon le Lown’s grading, 25 cas dans le groupe expérimental étaient de catégorie Il des fonctions cardiaques, 3 cas de catégorie III, et 2 cas de catégorie 1V ; 26 cas dans le groupe témoin étaient de catégorie Il des fonctions cardiaques, 2 cas de catégorie III et 2 cas de catégorie IV.

Causes pathogènes
 Groupe expérimental
 Groupe témoin
Maladie coronarienne
 20
 21
 Séquelles de myocardie virale
 7
 6
 Bloc coeur - poumon
 2
 1
 Rhumatisme cardiaque
 1
 2
 Total
30
14 hommes ; 16 femmes de 18 à 72 ans
Moyenne d'âge : 57,2 ans
 30
15 hommes ; 15 femmes de 18 à 70 ans
Moyenne d'âge : 53,4 ans

Les causes et la gravité étaient à peu près comparables dans les 2 groupes

 

o Indice d’observation : Tous les symptômes tels que palpitation, manque d’air dans la poitrine, souffle court, vertiges et fatigue ont été enregistrés pour l’observation, et le résultat de ECG ont été pris pour évaluer les effets thérapeutiques.

 

Méthodes thérapeutiques

 

o Pour le groupe expérimental : MEXILETINE dosée à 0,2 g ont été administrée par voie orale 3 fois par jour. La poncture a été tellement appliquée que les aiguilles (calibre 32 et 1,5 de long) étaient insérées perpendiculairement au point Neiguan (6 PC) en bilatéral, afin de causer une douleur et une sensation de distension d’intensité tolérable pour les patients, avec une manipulation de l’aiguille en tonification /dispersion de même force pendant 2 mn. Le temps de pose des aiguilles étaient de 15 mn. Ce traitement était pratiqué une fois par jour pendant 2 semaines ce qui a constitué la base de thérapie.

 

o Pour le groupe témoin : MEXILETINE a été administrée par voie orale avec le même dosage que le groupe expérimental. Dans le cas où le traitement était inefficace, le médicament était donné 4 fois par jour. 2 semaines de traitement composaient la base de thérapie.

 

Critères des effets thérapeutiques

 

o Nettement efficace : évident soulagement ou disparition des symptômes ou battements prématurés contrôlés (parfois 1-2 b/mn).

o Efficace : légère atténuation des symptômes avec des battements prématurés à moins de 5 b/mn.

o Inefficace : pas d’amélioration des symptômes, et pas de réduction des battements prématurés.

o Aggravé : aggravation des symptômes avec augmentation des battements prématurés ou effet secondaire

 

Résultats thérapeutiques

Total 60 patients
 Groupe expérimental
 Groupe témoin
NETTEMENT EFFICACE
  23
  16
 Efficace
  5
  8
 Inefficace
  2
  4
 Aggravé
  0
  2
 Nombre de personnes
  30
  30
 Taux d'efficacité
  90,30%
  80%
Remarques

 

Ces dernières années, les antiarythmiques sont couramment utilisés en (médecine) clinique.

Cependant, les effets secondaires tels que l’action négative sur la myodynamie et la conduction spécialement dans l’arythmie causée par lb antiarythmie ont été augmenté.Les auteurs ont trouvé que la poncture de Neiguan (6 PC) peut augmenter les effets thérapeutiques. Neiguan (6 PC) est l’un des 8 points confluents et il est aussi le point luo (connexion) du péricarde du méridien jue yin de main. Selon les études modernes en électrophysiologie, l’arythmie est causée par un trouble de l’excitabilité électrique locale, qui est souvent provoqué par une insuffisance d’alimentation en sang et en oxygène. Par conséquent, l’amélioration de l’alimentation en sang et en oxygène du muscle cardiaque pourrait apporter un soulagement pour l’arythmie.

Le résultat antiarythmique par la poncture de Neiguan (6 PC) plus MEXILETINE a été produit par l’amélioration de l'approvisionnement en sang des artères coronaires et en régulant la fonction des nerfs Végétatifs.

La précédente étude expérimentale sur animaux a démontré que la poncture de Neiguan (6 PC) peut augmenter le volume sanguin passant dans les artères coronaires, améliore la fonction du ventricule gauche, maintient la stabilité électrique du muscle cardiaque et soulage l’arythmie provoquée par l’approvisionnement de sang pauvre.

Le taux total d’eff1cacité de 90,3 % pour le groupe expérimental et celui de 80 % pour le groupe témoin nous indique que la poncture de Neiguan (6 PC) plus la MEXILETINE est plus efficace pour le traitement des battements prématurés ventriculaires courants que la MEXILETINE utilisée seule.

 

 Source : F.L.E.T.C.