medecinechinoise.info

La Médecine Traditionnelle Chinoise, une médecine multi-millénaire et toujours actuelle !

La Médecine Traditionnelle Chinoise => Généralités

Quelles sont les différentes fonctions de l'organisme, selon la MTC ?

  En Médecine Traditionnelle Chinoise, tout le fonctionnement de l’organisme (métabolisme, système hormonal, etc.) est divisé en 5 fonctions. Malheureusement, pour des raisons historiques et de traduction, le nom de ces fonctions correspond dans notre culture à des noms de « rognons » : foie, cœur, rate, poumon et rein. Il faut donc faire attention à la signification des mots employés !


  Ces cinq fonctions ne travaillent pas indépendamment les unes des autres. D’une part, chacune d’elle en « nourrit » une autre lorsqu’elle possède un surplus d’énergie (cycle d’engendrement). D’autre part, chaque fonction en contrôle une autre, de manière à éviter les excès et rester dans un bon équilibre (cycle de contrôle).

  Ces deux principes expliquent que la faiblesse ou le blocage d’une fonction entraînera non seulement un dysfonctionnement local mais aussi, à plus long terme, des troubles à d’autres niveaux.


  Les cinq fonctions ne vivent pas non plus en autarcie. L’expérience chinoise montre qu’elles dépendent également des saisons. Ainsi, à chaque fonction est attachée une saison : 

Rapports entre les
fonctions et les saisons, selon la MTC
 Foie
 Printemps
 Coeur
 Eté
 Rate
 Eté indien
 Poumon
 Automne
 Rein
 Hiver

 Cela signifie, de manière pratique, que telle fonction aura une probabilité plus forte d’être en déséquilibre lors de la saison correspondante.


  De la même manière, à chaque fonction est rattachée une émotion :

Fonctions
 Emotions correspondantes
Foie
  Colère
 Coeur
 Joie excessive
 Rate
 Réminiscence
 Poumon
 Tristesse
 Reins
 Peur sans raison

  Cela signifie, en pratique, que telle émotion exacerbée va finir par déséquilibrer la fonction correspondante ; ou bien, à l’inverse, que la présence de telle fonction en déséquilibre va finir par produire l’apparition de l’émotion correspondante.Enfin, et avec la même logique, à chaque fonction est attachée une couleur, une saveur, un son, etc.

  Nous sommes donc en présence d’un système d’analyse extrêmement cohérent et structuré qui permet au praticien, en fin de diagnostic chinois, d’obtenir la meilleure vision possible de l’état de santé du patient.


  A partir de ce diagnostic chinois, le thérapeute va pouvoir définir un principe de régularisation énergétique.